​Parier sur le National ou Championnat National

Organisée par la Fédération Française de Football (FFF), le National ou Championnat National est considéré comme le 3ème échelon de la hiérarchie du football français. Cette année, la compétition est à sa 21ème édition et confronte 18 équipes pour un seul but : se hisser aux premiers rangs en fin de saison pour espérer une promotion en Ligue 2. Dans le cas contraire, les clubs classés au 16ème, 17ème et 18ème rang sont relégués en National 2.

Au début de cette nouvelle saison 2017-2018, seuls Rodez, SO Choletais, Grenoble Foot 38 et Entente SSG sont promus. Même si ce championnat n’attire pas beaucoup de monde, il existe néanmoins des parieurs assez réguliers qui suivent de près le National et n’hésite pas à miser leur chance.

Il faut démystifier la compétition, longtemps restée dans l’ombre

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à prendre en compte cette compétition dans vos différents paris. Elle n’est pas en elle-même un championnat d’équipes médiocres ou peu performantes comme plusieurs personnes ont tendance à le faire penser. En effet, il s’agit plutôt du plus grand niveau auquel les équipes amateurs peuvent prétendre avant de rejoindre la Ligue 2. Pour accéder à un statut de club professionnel, cette compétition est donc le billet d’entrée. On peut comprendre la grande dévotion des différentes équipes qui ne cessent de repousser leurs limites.

Moyenne de buts : une stratégie à ne pas négliger

Pour que vos paris sportifs et pronostics aboutissent sur des résultats reluisants, vous devez prendre en compte un certain nombre de stratégies. La première est la formule de la moyenne de buts par rencontre. Selon les statistiques, cette moyenne s’est retrouvée à +2.00 buts par match la saison écoulée. Cette année, il semble que la cote soit de 2.00 et les résultats des trois premières journées le démontrent clairement d’ailleurs.

Saison 2018-2017 : suivre de très près les quatre promus pour de bons paris

La nouvelle saison est très riche avec des buts à chaque rencontre. On peut déjà retenir certains noms qui commencent très bien la compétition. Il s’agit notamment des Rodez, de Créteil et des Red Star qui ont réalisé une belle performance de 2-0 face à Marseille Consolat. Il semble bien que les Red aient envie de faire mieux cette année, après leur prestation qui, la saison écoulée, fut assez médiocre.

Pour ce qui est du promu Entente SSG, elle semble baisser de forme avec ses prestations qui laissent à désirer. En effet, le club a essuyé un échec lourd contre Grenoble avec un score de 3-0 et un match nul devant Laval. Mais comme le dit l’adage, « il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ». L’Entente Sannois Saint-Gratien est revenue au-devant de la scène au cours de la troisième journée en écrasant Béziers 4 à 2. En espérant que cette victoire ne soit pas la dernière, l’équipe devra se préparer davantage.

Pour le moment, c’est Grenoble qui prend la tête du classement en alignant des victoires en ce début du championnat. Rodez n’est pas aussi resté en marge de la compétition avec sa victoire contre Laval, mais sa prestation n’a pas été aussi séduisante que celle du club Choletais qui s’est imposé sur un lourd score de 4 à 1 devant Pau.